Les ils canaries : cours introductif à la langue berbère sur le web

Discussion dans 'Forum Technique' créé par uzop, 22 Octobre 2008.

  1. uzop

    uzop New Member

    Les ils canaries : cours introductif à Tamazight sur le web

    L'Association Culturelle Ossinissa a récemment publié dans son web Bienvenido a la Web Oficial de Ossinissa un cours introductif à la langue berbère. Avec cette initiative, cette association essaie de renforcer l'usage futur de cette langue dans la société canarienne, sans aucune intention de déshabituer d'autres langues.

    La langue berbère est indiscutablement la langue que nos antérieurs ont parlée depuis son arrivée aux Îles. Cette langue a été perdue par le pas des siècles depuis que la Conquête est arrivée, comme la conséquence de la répression culturelle que les premières institutions colonialistes des Canaries ont pratiquée contre ses parlants.

    Ils existent des documents écrits qui confirment de l'usage de la langue antique canarienne jusqu'à une moitié du 17 e siècle dans des localités comme Candelaria (à Tenerife). Une preuve de ce que cette langue a continué de s'employer des siècles après la Conquête est la grande quantité de toponymes, de mots et d'interjections qui se conservent jusqu'à nos jours sur le champ canarien.

    L'Association Culturelle Ossinissa nourrit un contact étroit avec les étudiants et les professeurs du Master de la Langue et de la Culture Amazigh de l'Université Ibn Zohr à Agadir (Maroc). Cet échange culturel leur a conjointement permis de confectionner un manuel simple pour introduire les hispanophones dans l'apprentissage du dialecte berbère du Sud du Maroc : le tachelhit.

    Le projet compte sur la supervision d'enquêteurs de pointe dans la spécialité de langues dans le contact, qui en plus d'être parlants et professeurs du tamazight dans des universités reconnues françaises et africaines, sont professeurs dans Hispaniques.

    "Très tôt ils aboutiront à la lumière des études de la langue des anciens canariens qui débarrasseront les doutes multiples existants, du fruit d'un diffusionnisme dont des prétentions traversent les limites de la science", affirme l'historienne et une porte-parole d'Ossinissa, Irma Mora. "La production de ces éditions, sans aucune doute, elles seront étrangères pour éviter l'intrusion institutionnelle à laquelle nous sommes habitués les Canaries", elle ajoute.

    Dans ces moments, l'Association Culturelle Ossinissa nourrit un dialogue coulé avec les universités de La Lagune et d'Agadir pour entreprendre un projet futur d'échange culturel, dont le but ne sera pas la autre que promotionner l'apprentissage du tamazight et d'autres aspects de la culture commune que des berbères et des canariens partagent.

    "C'est une honte que depuis le nationalisme de Coalition Canarienne seul on parle d'approfondir dans nos racines, alors qu'en Catalogne, Ceuta et Melilla existent déjà des centres destinés d'enseignement uniquement à l'apprentissage et l'étude de la langue que nos antérieurs ont parlée", ajoute Mora. "Cela fait déjà un an la Generalitat du Catalunya a créé l'Observatoire Catalan de la Langue Amazigh, alors qu'ici, les canariens nous continuons de perdre des points dans les oppositions publiques -même aux Canariennes- pour ne pas institutionnaliser ce qui devrait être notre langue autonome, en restant dans un désavantage avec des basques, des valenciens, des asturiens, des Galiciens, des baléares et des catalans", elle explique. « Avec la promotion de notre culture dans le cadre du respect et du sérieux, les canariens nous obtenons seulement des bénéfices à notre faveur", elle prend fin.

    Le cours sera divisé en chapitres qui seront levés au web chaque mois, et sera établi des outils interactifs qu'ils permettront à l'usager écouter la prononciation des mots et de phrases.

    --
    Asociación Cultural Ossinissa
    Bienvenido a la Web Oficial de Ossinissa

    source : amazighworld
     

Partager cette page