Dernière minute

Actualités

Amina Bencheikh remporte le prix de mérite 2014 de la culture amazighe

Publié le 20 octobre 2015 à 16:36 | Dans Culture
Amina Bencheikh

Rabat – L’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) a remis le prix de mérite de la culture amazighe au titre de l’année 2014 à la directrice du journal « Le monde amazigh » et ancienne membre de l’IRCAM, Mme Amina Bencheikh, pour ses efforts en faveur de la promotion de la langue et la culture amazighes.

Amina Bencheikh remporte le prix de mérite 2014 de la culture amazighe
Organisée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la cérémonie de remise des prix de la culture amazighe s’est déroulée vendredi à Rabat dans le cadre de la commémoration du 14e anniversaire du discours royal d’Ajdir (2001) et de la création de l’IRCAM.

Le prix de la création littéraire amazighe a été attribué à Moha Ben Sayen, enseignant licencié en études amazighes, et à Abdallah Manani, auteur de plusieurs ouvrages en langue amazighe, tandis que le prix national de la pensée et la recherche est revenu à Karim Bensakas, professeur chercheur à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat.

Le prix national de l’éducation et de l’enseignement a été remporté par Abdelali Talmansourt, professeur chercheur, Nezha Benaatabou, du Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de Meknès, Abdelkrim Mouden, du Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de Marrakech-Tansift, et Jamal Abdi, enseignant.

Par ailleurs, Rachid Bouksim, journaliste à la radio amazighe (SNRT) et directeur du Festival international du film amazigh (ISSNI N OURGH), et Abdallah Bouchtart, journaliste à la chaîne amazighe (SNRT), se sont adjugés le prix national de l’information et de la communication.

Le prix national des Arts (Chanson moderne) a été remis à Mohamed Nassiri (Tinghir) et Soufiane Bouzakhti (Al Hoceima). Dans la catégorie des films, le prix est revenu au cinéaste Said Beli, alors que dans celle du théâtre le prix a été remporté par l’Association Dramedia (Agadir).

S’exprimant lors de cette cérémonie, tenue en présence du doyen de l’IRCAM, Ahmed Boukous, et plusieurs personnalités du monde de la culture et de la communication, le président de l’édition 2014 du Prix de la culture amazighe, Abderrahim El Allam, président de l’Union des écrivains du Maroc (UEM), a mis l’accent sur l’importance que revêtent les prix de la culture amazighe pour promouvoir les recherches et les créations dans le domaine de la langue amazighe.

L’IRCAM commémore le 14e anniversaire du discours royal d’Ajdir et de la création de l’Institut, du 16 au 23 octobre à Rabat, à travers une série d’activités sous le signe « L’amazigh et les enjeux d’avenir ».

Source

Facebook Comments

Forum de discussion

Salon Du Livre Paris 2017Publié le24/03/2017 à 10h58
Invitation: Le Tourisme De SantéPublié le24/03/2017 à 10h35
Modernisation Néolibérale Au MarocPublié le22/03/2017 à 20h32
La Culture Du Surf Au MarocPublié le21/03/2017 à 18h56